La magie des mots

Poésie et citations
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oh ! Comme tu étais radieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1031
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Oh ! Comme tu étais radieuse   Mer 23 Oct - 20:23

Oh ! Comme tu étais radieuse

Tu es d’une innocence parfaite,
Belle créature pleine de douceur
Et de joie, ornée d’une aigrette
Ton sourire reluit la splendeur.

Souviens-tu de ce grand jour ?
Où ton regard avait mis dans
Le fond de mon être cet amour
Faisant venir le soleil levant.

Je ne regrette rien, ta beauté
Ne m’a pas rendu le roi vaniteux,
Mais, elle m’a donné la faculté
Poétique m’élevant aux cieux.

Dans cette fascination étrange
Je ne me sentais pas l’esclave
D’un désir ardent, mais l’archange
Venu du ciel présider le conclave.

Douce Yasmine, pure découverte
Angélique, tu n’avais pas besoin
De lumière, pour ouvrir les portes
Closes et causer ton illumination.

Impossible de te fixer dans les yeux,
Tu donnais le jour, tu éclairais
La nuit, par ton corps harmonieux
Tu réalisais les choses espérées.

J’essayais de fermer les paupières
Et de t’imaginer dans mon esprit,
Mais, étincelante des couleurs
Tu surgissais en mon cœur épris.

Oh ! Comme tu étais radieuse,
Nul peintre ne pouvait te décrire
Tu étais la beauté idéale, présente
Uniquement pour être gracieuse.

Oh ! Comme tu étais majestueuse,
Mes mots ne pouvaient pas donner
Une idée sur la chair onctueuse,
Qui m’empêchait de raisonner.

En toi les harmonies se répondent,
Tu étais grande, avec ton allure
De déesse et tes yeux en amande
Tu détruisais toutes les armures.

J’ignorais d’où tu venais, tout
En toi me plaisait, avec un
Seul regard tu me rendais fou
Et tu décidais de mon destin.

Je ne savais pas si tu étais l’ange,
Le démon, ou les deux à la fois,
Mais, je sentais les choses étranges
Jaillir continuellement de ta voix.

Ton sourire dévoilait la blancheur
Des dents qui métamorphosaient
Ta langue fine en source de fraîcheur
Infinie par les gouttes de la rosée.

Dans ton visage se manifestaient
La fierté, la finesse, la noblesse,
Toutes, me promettaient l’éternité
Dans la richesse de ta jeunesse.


Dad Allaoua



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadallaoua.forumalgerie.net
 
Oh ! Comme tu étais radieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Continuez, faites comme si j'étais pas là...
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La magie des mots :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: