La magie des mots

Poésie et citations
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je nourris mes réflexions par la patience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1053
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Je nourris mes réflexions par la patience   Mer 21 Juin - 15:04

Je nourris mes réflexions par la patience

Je nourris mes réflexions pertinentes
Par la patience inaltérable des anges
Et je lutte contre vos lois navrantes
Aux côtés des peuples et des sages

Du monde entier sans m’identifier
Par un lien autre que celui de la nature
Humaine ; Je ne cherche pas à modifier
Les lois qui protègent vos dictatures

Ou celles qui vous autorisent à s’armer
Et à désarmer les autres pour garantir
La suprématie qui vous aide à allumer
Dans le monde le feu sans nous avertir

Et à nous faire vivre le calvaire infernal
Pour accepter d’être des serviteurs naïfs
Qui se plaisent bien au sommeil matinal
Et détestent les conseils des philosophes

En s’engouffrant dans les manteaux noirs
De la trahison pour éviter que la lumière
Resplendissante réveille leurs mémoires
Et les incite à dénoncer la ruse grossière

Qui mène l’humanité vers sa destruction
Dans le souffle des monstres que la passivité
Alimente par l’ignorance des populations
Et la folie de l’horrible bestialité.

Dad Allaoua

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dadallaoua.forumalgerie.net
 
Je nourris mes réflexions par la patience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comics d'Hier et d'aujourd'hui réflexions.
» Courtes réflexions sur Chostakovich
» [Jouhandeau, Marcel] Réflexions sur la vie et le bonheur
» Parution : "Les réflexions d'une hôtesse de caisse"
» Fumage et autres réflexions pour un nouveau fumeur de pipe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La magie des mots :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: